Retour accueil - Logo Lo Blog de La Félixe

Observés depuis les Landes, les potins des photographes, graphistes, webmasters, marketeurs, arrosés d'écologie, saupoudrés de partage, de solidarité et d'éthique.

Fermer

Abonnez-vous à Lo Blog et téléchargez gratuitement le petit bouquin 'Les mots étranges des petits mondes du marketing, du Web, du graphisme, de la photo et de la communication.'


 

En validant ce formulaire, vous accptez que votre adresse email soit ajoutée à notre base de données afin de recevoir des offres spéciales et lettres d'information. Cette base est interne à La Félixe et ne sera jamais cédée ou revendue à des tiers. Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en nous écrivant à contact AT lafelixe POINT com

Les mèmes

Publiée le 07-09-2016      

Partager sur Facebook Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Viadeo Partager sur Twitter

Info série : 'les mots étranges des autres mondes' *

Reprenons notre petite info série des mots étranges. Au départ, elle s'appelait 'les mots barbares ...' mais un lecteur bien affûté m'a fait remarquer que le terme barbare avait fait récemment un retour aux sources ('qui agit avec cruauté, sauvagerie' - dict. Larousse).

Aujourd'hui on parle de mème. Non, non, non, jeune lecteur affûté, je n'ai pas fait de fôte, j'ai bien dis mème et pas même, ni mémé, ni même m'aime (ah ah !).

Dans sa forme académique, un méme c'est ... compliqué à expliquer. Il est juste utile de savoir qu'il y a rapport avec la réplication et les gènes, et que ça a été inventé en 1976 par Richard Dawkins qui a fait exprès de choisir ce terme pour le jeu de mot avec le français 'même' (ah ah ah !).

Intéressons-nous plutôt au mème Internet. Le mieux que j'ai trouvé comme définition courte, c'est 'recyclage de buzz'. Bon évidement, je pars du principe que tout le monde c'est ce qu'est un buzz.

Donc, prenez un buzz. Ce peut être une photo, un texte, un son, une vidéo, un twitt, un personnage ... bon bref, un élément. C'est un buzz parce qu'il a fait le tour d'Internet en un temps record, tel quel, pour sa signification tellement propre qu'elle n'est qu'à lui.

Maintenant prenez un élément, qui peut être aussi un buzz à l'origine, mais pas forcément. Détournez-le, même longtemps après, de sa signification d'origine pour y faire passer votre message. Appropriez-vous le. Bingo ! Vous avez créé un mème. Si en plus vous avez utilisé l'ironie ou la parodie, comme il est de bon ton chez les mémétiseurs, vous allez faire un buzz du tonnerre ! Bon, là je sens que j'en ai perdu certains; voici des exemples.

Souvent, un mème Internet est une image. Nos amis américains en sont très friands et il parait que l'acteur le plus mémétisé, c'est Nicolas Cage. Allez-donc savoir pourquoi ! Certains voient en lui un visage niais à souhait (attention hein, j'ai dis certains, pas moi). Et pour faire bien passer son message, le plus simple est d'écrire dessus.


image

Ci-dessous, un deuxième exemple, à mon avis dans les sommets du choix judicieux de l'image. Ce n'est plus le texte qui est drôle, mais bien le regard du personnage, bien que le sujet soit très sérieux.


image




Commentaires (2)

Par Emptourond, le 28/09/2016 à 18:37

C'est bien joli tout ça, mais faire la promotion des mèmes n'est pas très "éthique" puisqu'ils sont interdits !!

Par Nicole LF, le 28/09/2016 à 18:52

Vous avez raison Emptourond. J'aurai du préciser cet aspect de la chose, mais je voulais rester dans le fun. Un mème reprend obligatoirement l’œuvre d'un autre. La loi sur les droits d'auteur encadre très précisément les droits de diffusion d'une œuvre intellectuelle. De plus, le mème la modifie, ce qui est encore plus grave car seul l'auteur peut attribuer ce droit. Mais une fois mémisée, une œuvre ne devient-elle pas quelque chose d'autre d'original ? Le problème était identique avec les samples de musique; le débat est tranché maintenant. D'ailleurs la fondation Mozilla se bat sur ce terrain auprès l' Union Européenne en demandant de rajeunir les lois sur la propriété intellectuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible.
Je m'inscris à la newsletter

2 - 1 =