Retour accueil - Logo Lo Blog de La Félixe

Observés depuis les Landes, les potins des photographes, graphistes, webmasters, marketeurs, arrosés d'écologie, saupoudrés de partage, de solidarité et d'éthique.

Fermer

Abonnez-vous à Lo Blog et téléchargez gratuitement le petit bouquin 'Les mots étranges des petits mondes du marketing, du Web, du graphisme, de la photo et de la communication.'


 

En validant ce formulaire, vous accptez que votre adresse email soit ajoutée à notre base de données afin de recevoir des offres spéciales et lettres d'information. Cette base est interne à La Félixe et ne sera jamais cédée ou revendue à des tiers. Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en nous écrivant à contact AT lafelixe POINT com

Bêêêêh ... liberté pour Blanchette !

Publiée le 04-03-2015      

Source/Infos : www.youtube.com

Partager sur Facebook Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Viadeo Partager sur Twitter

En tant que haute-landaise et nostalgique du libre parcours pour les bestioles et les humains, je ne pouvais pas ne pas parler de cette infos.

A bas les barrières et les barbelés ! Des étudiants de l'ESTIA à Bidart en collaborations avec plein d'autres gens (entreprise hight-tech, financement de l'UE, coopérateurs espagnols) ont mis au point E-pasto, une clôture virtuelle pour les vaches, brebis, chèvres et chevaux. Le projet n'est pas nouveau (débuts en 2012), mais il est en passe de recevoir un nouveau prix innovation 2015. Dorénavant le berger devra apprendre à son troupeau les rudiments de Windows 10 et de l'envoie de textos : 'Bêêêh au secours Joan-Pau, un loup vient nous attaquer !!!'.

Je plaisante à peine : une puce GPS sera accrochée au collier de chaque bestiole, et permettra au berger de voir si elles sont immobiles (mortes ?), si elles courent, où elles sont, et donc si elles ont franchi le périmètre autorisé. De plus, en cas de franchissement, un 'stimulus sera envoyé au bétail pour lui indiquer de rebrousser chemin'. Aille-euh !

Va donc falloir que Joan-Pau ouvre sacrément le porte-feuille pour acheter les 500 colliers GPS de son troupeau. A moins que pour ça aussi, l'Europe finance ?


image







Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible.
Je m'inscris à la newsletter

8 - 3 =